Infos pratiques

au Bhoutan

Formalités douanières
Les ressortissants français doivent demander un visa avant de partir, mais il ne leur sera délivré qu’une fois sur place (que votre voyage ait été effectué par voie aérienne ou terrestre). Il faut impérativement s’y prendre au minimum 10 jours avant la date de départ. Lors de votre arrivée, le visa délivré coûte 20 US$ et vous devez fournir deux photos d’identité.
Santé
Aucun vaccin n’est exigé, mais prévoyez tout de même ceux contre la typhoïde et les hépatites A et B. Pendant la mousson, le paludisme est endémique dans le sud du pays. Par prudence, il faut veiller à prendre un traitement antipaludique.
L’eau n’est pas potable et vous ne trouverez pas de bouteilles d’eau minérale partout. Il faut donc prévoir la provision de pastilles pour désinfecter l’eau (en gardant toujours à l’esprit qu’elles ne sont pas efficaces contre les amibes).
Enfin, les zones les plus touristiques des vallées du centre se situent à une altitude moyenne de 2 500 m, mais les treks peuvent allègrement dépasser les 5 000 m. Pendant les premiers jours d’accoutumance, il n’est pas impossible de ressentir les effets du mal d’altitude.
Décalage horaire
+ 5h hiver/+ 4h été
Climat
Mieux vaut partir au Bhoutan de novembre à février, une fois la mousson passée.
Devise
La monnaie est le ngultrum (BTN) mais aussi la roupie indienne (INR) qui ne s’obtiennent que sur place.
100 Ngultrums équivalent à 1,43 Euro.
Les touristes peuvent changer des travellers chèques ou des espèces dans les deux réseaux banquiers du pays ou dans les hôtels.
Votre carte de crédit ne vous sera d’aucune utilité
Langue
Le dzong-ka (dialecte tibétain) est la langue officielle. Langue de l’administration et maintenant enseignée à l’école, elle n’est pourtant pratiquée que par 20 % de la population, seulement. Les Bhotes et les Népalais parlent des dialectes (une vingtaine en tout). Bien que peu répandue, l’anglais est la langue étrangère la plus utilisée.
Électricité
220 V. Les coupures sont fréquentes. Adaptateur inutile.
Téléphone
Pour téléphoner en Birmanie, composer le + 95. Pour téléphoner en France, le 33.
La Poste
Compter 3 semaines pour une lettre vers la France.
Fêtes
Janvier : Nouvel an.
Février : Buddha Parinirvana (qui fête la fin de l’état corporel du Bouddha). Fête Punakhar Serdar.
Mai : L’anniversaire du Guru Padmasambhava (un maître bouddhiste).
Juin : La fête du premier sermon de Bouddha.
Juillet : Le « Blessed Rainy Day », une fête qui marque la fin de la mousson.
Septembre : Le festival du Thimphu Tsechu, le plus grand festival religieux de la région.
Octobre : festival de Tangbi
Décembre : La fête du « Nine Evils’ Day ». Durant cette fête, la population reste chez elle, persuadée que faire de mauvaises actions ce jour-là a pour conséquence de multiplier l’impact des mauvaises actions sur le karma.
Souvenirs
L’artisanat est extrêmement riche mais cher, car rare. Néanmoins, si vous voulez faire des investissements pour votre décoration d’intérieur, c’est le moment. La finesse de la production bhoutanaise touche à la perfection pour les tissus en coton, en laine ou en soie sauvage. Vous pourrez ramener, par exemple, des thangkas, les bannières religieuses peintes, ou des ceintures. Moins onéreux, les objets usuels (paniers, récipients…) en bois de bambou ou de rotin s’achètent sur les marchés, contrairement aux tissus et aux bijoux que vous trouverez uniquement dans les magasins de Thimphu. A Thimphu, les magasins sont fermés le mardi et sont ouverts le reste de la semaine, en général de 7 h à 18 h.
Share This